Retour

Albin Michel Livre de 2019


Morgan Audic

De bonnes raisons de mourir

Un cadavre atrocement mutilé suspendu à la façade d’un bâtiment.
Une ancienne ville soviétique envoûtante et terrifiante. Deux enquêteurs, aux motivations divergentes, face à un tueur fou  qui signe ses crimes d’une hirondelle empaillée. Et l’ombre d’un double meurtre perpétré en 1986, la nuit où la centrale de Tchernobyl a explosé…
Morgan Audic signe un thriller époustouflant dans une Ukraine disloquée où se mêlent conflits armés, effondrement économique et revendications écologiques


Anne-Gaëlle Huon

Même les méchants rêvent d'amour

Jeannine, 80 ans passés, a la mémoire qui s’effiloche.
Les jours sont comptés avant que ses souvenirs plient bagage.
Alors Jeannine fait des listes, toutes sortes de listes.
Et surtout, elle consigne dans un carnet ce qu’elle n’a jamais osé raconter.
L’histoire d’un secret, d’une rencontre, d’un mensonge. Elle se confie à Julia, sa petite-fille.
Quand celle-ci la rejoint en Provence, elle découvre une maison de retraite très animée.
Tandis que Jeannine semble déjà partie bien loin, le précieux carnet s’offre à Julia comme un cadeau du destin. Entourée d’une bande de joyeux pensionnaires, la jeune femme va tenter de faire la lumière sur les zones d’ombre du récit.
Et lever le voile sur l’histoire d’amour bouleversante qui a marqué la vie de sa grand-mère.
Et s’il n’était pas trop tard pour réécrire le passé ?
Après ''Le bonheur n’a pas de rides'', Anne-Gaëlle Huon nous entraîne dans un récit lumineux sur le bonheur, la tendresse, le pardon.
Et sur les hasards, parfois heureux, de la vie.

 

Dario Correnti

La Nostalgie du sang

Une série de crimes sauvages bouleverse Bottanuco, une petite ville du nord de l'Italie.
Des cadavres de femmes mutilées, des signes de cannibalisme, des aiguilles disposées comme dans un rituel magique et une mystérieuse inscription ensanglantée sur le lieu du crime : «ViVe». Alors que la police se perd dans des fausses pistes et que l’insaisissable meurtrier continue de frapper, deux journalistes enquêtent sur l'affaire : Marco Besana, un grand reporter menacé de retraite anticipée, et Ilaria Piatti, une stagiaire méprisée de la rédaction mais incroyablement douée pour traquer les coupables.
C'est Ilaria qui réalise qu’il pourrait s’agir d’un imitateur de Vincenzo Verzeni, le tout premier tueur en série italien à la fin du XIXe siècle.
Qu'est-ce qui peut bien relier les victimes à ce tueur mort il y a plus d'un siècle ? 
Une enquête à couper le souffle.

Yannick Laure

Meurtre à Raqqa

Extrait Juin 2013, à Raqqa le printemps arabe est déjà en passe de virer à l’hiver islamique.
Tandis que la rébellion syrienne se voit chaque jour marginalisée par l’Etat islamique, nouveau groupe combattant, Merwan Milet, flic kurde communiste désabusé, intègre les hautes sphères de l’organisation djihadiste par les hasards de sa parentèle.
Avec un art consommé de la feinte, Merwan va tenter, au péril de sa vie, de rouler dans le boulgour les suppôts d’al-Bagdhadi pour épargner ses compatriotes, protéger sa famille et venir en aide à une mystérieuse française venue à Raqqa en quête d’un mari enrôlé dans le djihad...
Dans cette enquête haletante aux multiples rebondissements, Yannick Laude, tout comme son commissaire Milet qui, contre vents et marées, jamais ne se départit de son humour noir, nous font pénétrer dans les coulisses de Daesh, au cœur des luttes intestines, des trafics sordides et de la guerre de l’ombre que livre l’organisation aux factions de tous bords pour imposer sa loi et semer le chaos.