retour
retour

Musée Horta

50 ANS POUR LE MUSEE HORTA (SAINT-GILLES)

TROIS EXPOSITIONS
SUR LE THEME HORTA-COLLECTIONNEUR

15 MARS 2019 > 30 JUIN 2019
LA MAISON HORTA / L’ATELIER / L’EXTENSION

À l’occasion de son triple anniversaire -100 ans de la vente de la maison par Horta lui-même, 50 ans de l’inauguration du musée, 30 ans de sa restauration -le Musée Horta (Saint-Gilles) dévoile trois expositions inédites mettant en lumière une facette encore méconnue de l’architecte, Victor Horta, collectionneur. Les trois expositions prennent place simultanément du 15 mars au 30 juin 2019 dans les trois bâtiments du musée, une première dans l’histoire du musée : la maison Horta, l’atelier et l’extension.
Avec comme fil rouge la collection, l’exposition apporte un éclairage différent dans chacun des trois espaces du musée. Dans l’extension (aile récemment annexée au musée), des œuvres Art nouveau issues de collections privées sont mises en abyme par l’artiste plasticienne Elisabeth Horth.
Dans l’atelier de Victor Horta, une collection particulière réunie par le jeune collectionneur bruxellois Jonathan Mangelinckx, avec des œuvres majeures de Serrurier-Bovy, Paul Hankar et d’autres créateurs de l’Art nouveau.
Enfin, de manière totalement inédite, le décor de la vérandah et du Salon de musique de la maison est reconstitué tel qu’à l’origine, avec des objets orientaux et extrême-orientaux similaires à ceux collectés par Victor Horta.


LES TROIS EXPOSITIONS


1. L’EXTENSION //
Elisabeth Horth en dialogue avec des œuvres d’Art nouveau
Elisabeth Horth présente au Musée Horta une broderie consacrée à chacun des douze collectionneurs qu’elle étudie depuis de nombreuses années.
S’y ajoutera des études sur les caractéristiques de cette douzaine si particulière.
En échange, ceux-ci prêteront des œuvres d’époque Art nouveau (dont de nombreux meubles de Gustave Serrurier-Bovy) qui seront exposées selon une scénographie imaginée par l’artiste invitée.
Les œuvres Art nouveau, sorties des intérieurs de leurs collectionneurs, dialoguent avec leurs alter égos brodés.
La chaise, le vase ou la sculpture -patiemment dessinés par les fils brodés -se trament dans un vaste réseau d’analogies, de surprises et de rebus.
Et c’est au visiteur de dénouer les fils de ces compositions mystérieuses ou de se perdre dans ce lacis de mots, d’ornements et de chiffres à l’assaut de ce mystère qu’est l’acte de collectionner.
Brodeuse, Elisabeth Horth travaille depuis quelques années sur le portrait de collections (expositions : « Portraits de collections » au Musée van Buuren, « Etude d’une douzaine de collections » à la Galerie Deletaille).


2. LA MAISON // Immersion dans l’atmosphère de 1905
Cette deuxième exposition dévoile la passion de Victor Horta pour la collection d’objets et d’œuvres d’Extrême-Orient.
Notamment au travers de la reconstitution à l'identique du décor de la vérandah, le public peut découvrir l’évocation de sa fascination pour l’Extrême-Orient.
Grace à un travail minutieux sur base de photographies anciennes de la maison, le visiteur fait un voyage dans le temps et s’immerge dans l’atmosphère singulière de la maison autour de 1905.
Victor Horta était lui-même collectionneur d'objets et d'œuvres d'art asiatique.
La majeure partie de sa collection a été dispersée aux enchères.
Heureusement, lors d’une vente, le musée a pu s’enrichir d’œuvres qui ont alors retrouvé leurs places originelles.
Horta possédait également une collection unique et étrange d’échantillons de marbre.
Ceux-ci, offerts par sa veuve au Musée des Sciences naturelles, seront prêtés et exposés le temps de l’exposition.
Le Musée Art et Histoire a prêté au musée quelques œuvres aux provenances prestigieuses : celles de grands collectionneurs d’art japonais de l’époque de Victor Horta, dont Edmond Michotte.
Le visiteur découvre donc, dans une mise en scène éclectique – et évocatrice de l’art de la collection et de la décoration au temps de Horta – des œuvres typiques de la collectionnite fin-de-siècle : un véritable cabinet de curiosité alliant pièces rares et souvenirs de bazars orientaux.
Enfin, un piano droit de la fin du XIXème est généreusement prêté par la société Pianos Maene ; ainsi, exactement 100 ans après le départ de Horta, un piano retrouvera son emplacement originel dans le salon de musique.
Sans le soutien exceptionnel du Musée Art & Histoire et son prêt de 45 œuvres d’art japonais, cette exposition n’aurait pas pu voir le jour.


3. L’ATELIER // Réaménagement de l’atelier avec des meubles d’une collection privée encore jamais montrée au public
Le premier étage de l'atelier de Horta, vidé de son contenu, expose des meubles d'une collection privée, encore jamais présentés au grand-public.
Le jeune collectionneur bruxellois, Jonathan Mangelinckx, est parvenu à réunir un ensemble absolument remarquable de pièces conçues par Paul Hankar, Henry van de Velde, Victor Horta et Gustave Serrurier-Bovy.
En collaboration avec Borys Delobbe, il prépare actuellement une série de publications scientifiques dont les textes seront confiés à de nombreux spécialistes, belges et étrangers.
En exclusivité, le Musée Horta accueille une sélection précise issue de cet ensemble unique, rassemblé sous l’étiquette « Belgian Art Nouveau belge ».
Dans la première salle, le visiteur découvre quatre chaises, fauteuils et tabourets d’Horta, Hankar, Van de Velde et Serrurier-Bovy, tandis que le bureau de Horta est le lieu d’un exercice plus pratique : reconnaitre la patte d’Horta ou d’autres créateurs parmi les cinq autres meubles.

Heures d’ouverture
Le musée est ouvert du mardi au vendredi de 14.00 à 17.30
et le samedi et dimanche de 11 h à 17 h 30.
Dernière entrée à 17:00.
Les matins sont réservés pour les visites de groupes.

Fermeture
Le lundi, le 1er janvier, dimanche de Pâques, 1er mai, Ascension, 21 juillet, 15 août, 1er
novembre, 11 novembre, 25 décembre.

Tarifs
Entrée de l’exposition gratuite, les tarifs du musée sont :
Adultes -10.00 €
Étudiants (à partir de 18 ans) -5.00 €
Saint-Gillois, seniors (+ de 65 ans), demandeurs d’emploi belges -6.00 €
Écoles primaires et secondaires, enfants de 6 à 18 ans -3.00 €
Articles 27 : 1.25€
Carte ICOM, carte OKV, carte de presse : gratuit