retour
retour

1984 Théatre du Parc

4ème spectacle : du 7 mars au 6 avril 2019.
 « 1984 »

de Thierry DEBROUX, d’après Georges ORWELL

En quelques mots…

Il n’est pas surprenant que ce roman de George Orwell se vende à nouveau à des millions d’exemplaires. À l’heure des fake news et de l’intrusion du net dans notre vie privée, l’univers de 1984 ressemble de plus en plus à la société que nous sommes en train de construire.


Avec : Perrine DELERS, Julie DIEU, Béatrix FERAUGE, Fabian FINKELS, Muriel LEGRAND, Pierre LOGNAY, Guy PION,  les enfants Ava DEBROUX, Laetitia JOUS ou Babette VERBEEK, ainsi que les figurants Pauline BOUQUIEAUX, Johann FOURRIÈRE, Laurie GUENANTIN, Vanessa KIKANGALA, Barthélémy MANIAS-VALMONT, Romain MATHELART, Franck MOREAU et Lucie VERBRUGGHE.


Mise en scène : Patrice MINCKE - Assistanat : Melissa LEON MARTIN
Scénographie et costumes : Ronald BEURMS
Éclairages : Laurent KAYE - Vidéos : Allan BEURMS
Musique originale : Laurent BEUMIER - Maquillages : Urteza DA FONSECA
Chorégraphie : Johann CLAPSON et Sidonie FOSSÉ
Basée sur le roman Mille neuf cent quatre-vingt-quatre de George Orwell (Copyright, 1949), avec l’accord de Bill Hamilton, ayant-droit du patrimoine littéraire de la défunte Sonia Brownell Orwell.
Une coproduction du Théâtre Royal du Parc, du Théâtre de l’Eveil et de La Coop asbl.
Avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge.


A partir de 14 ans


Imaginez…
Un monde où la technologie permet à certains de connaître nos moindres faits et gestes, nos moindres pensées.
Imaginez…
Une nation énorme dirigée par un fantoche au vocabulaire restreint qui assène avec aplomb les contre-vérités qui le servent.
Imaginez…
Ce même fantoche qui assoit son pouvoir sur les sentiments primaires du peuple : haine, rejet de l’autre, réflexe sécuritaire.
Imaginez…
Un travail sur le langage qui empêche l’expression de toute idée complexe.
Imaginez…
Des médias qui diffusent volontairement des fake news pour manipuler l’opinion publique à des fins politiques.

Un peuple gavé de malbouffe qui a oublié les saveurs les plus simples.
Une pensée  basée sur l’affirmation au détriment de la réflexion.
Des individus isolés, coupés d’eux-mêmes.
Et parmi eux, quelques-uns décidés à se battre contre le système.
Prêts à mourir.
Prêts à commettre des actes pouvant entraîner la mort de centaines d’innocents.

Les utopies sont souvent dédaignées par le monde politique qui les considère comme irréalistes.
Qu’en est-il des dystopies ? Doivent-elles aussi être considérées comme irréalistes ?
Dans ce chef-d’œuvre d’anticipation, George Orwell imagine un monde qui fait froid dans le dos.
Et si sa seule erreur était de l’avoir situé en 1984 ?

Patrice Mincke

Réservations au 02/505.30.30 de 12h à 19h ou www.theatreduparc.be.