retour
retour

L’agneau St George occupe une place importante dans nos habitudes alimentaires


C’est une viande facile à cuisiner et parfaitement adaptée au rythme de la vie moderne. La viande d’agneau c’est surtout : une saveur particulière, la fraîcheur, la tendreté, une grande variété de morceaux, des plats saisonniers, une multitude de recettes conviviales et familiales.

L’agneau St George fait partie du décor de la campagne. Il est né et élevé en plein air, en toute liberté dans un environnement particulièrement propice à l’élevage des ovins. Sa terre natale bénéficie d’un climat océanique à forte pluviométrie qui offre une abondance d’herbages, recouvrant des terrains vallonnés inutilisables pour la production de céréales.
Dans ces régions, l’élevage est souvent la seule activité agricole possible et, depuis plus de deux siècles, les éleveurs ont ainsi acquis, de génération en génération, un savoir-faire incomparable. La production animale est basée sur l’exploitation des ressources naturelles du pays. Le respect de l’animal est une composante essentielle de la qualité de l’élevage et reste un critère primordial des modes traditionnels.
La méthode d’élevage majoritaire (90% des troupeaux) est le plein air intégral : les agneaux naissent en hiver ou au printemps et profitent d’une saison d’herbe pour produire une viande naturelle, saine, tendre et savoureuse.
La qualité de la viande est le fruit d’une parfaite combinaison de critères dont les principaux sont : • le type racial, • la méthode d’élevage, • l’alimentation, • le soin porté au travail de la viande (découpe, réfrigération et maturation).

Ces agneaux sont tous de race à viande, ainsi, leur conformation et leur engraissement garantissent une bonne conservation des découpes et une excellente tenue à la cuisson. Afin de garantir la meilleure qualité, l’Agneau St George est issu d’agneaux alimentés essentiellement à l’herbe. La proximité de la zone de production et la qualité du choix offert permettent l’approvisionnement régulier et quotidien en viande ovine fraîche de qualité sur les principaux marchés européens. Une saveur intacte résulte naturellement des conditions de fraîcheur dans lesquelles la viande a été acheminée jusque dans votre assiette.

Tous les maillons de la chaîne d’approvisionnement sont contrôlés par un organisme indépendant pour vérifier la conformité aux critères des cahiers des charges de ces normes de qualité. Les consommateurs souhaitent connaître l’origine de leur alimentation. Ces normes de qualité assurent la traçabilité jusqu’à l’élevage d’origine, permettant ainsi de savoir d’où proviennent les viandes qu’ils achètent.

Ces normes de qualité incluent des critères spécifiques, d’âge des animaux, de régime de réfrigération et de maturation de la viande permettant d’améliorer les qualités gustatives de la viande.
Les avantages : • Des critères d’assurance qualité contrôlés. • Le respect de l’environnement. • Le respect du bien-être animal. • Des qualités gustatives améliorées. • Des inspections indépendantes.

Spécifications relatives à la Norme Qualité Agneau Britannique : • Seules les agnelles non gravides et ne présentant pas d’incisives permanentes sont éligibles. • Seuls les agneaux mâles castrés ou non et ne présentant pas d’incisives permanentes sont éligibles. • Les agneaux abattus entre le 1er janvier et le 30 avril de quelque année que ce soit et nés avant le 1er octobre de l’année précédente doivent subir une maturation de 7 jours à compter de la date d’abattage et jusqu’à la remise au consommateur final, ou être soumis à une technique d’attendrissement recommandée par AHDB Beef and Lamb (Guidance to Meat Quality) telle que la suspension pelvienne.

Tous les maillons de la chaîne d’approvisionnement sont contrôlés par un organisme indépendant pour vérifier la conformité aux critères des cahiers des charges de ces normes de qualité qui assurent la traçabilité jusqu’à l’élevage d’origine, permettant ainsi de savoir d’où proviennent les viandes qu’ils achètent.

La Norme Qualité Bœuf Britannique


Spécifications relatives à la Norme Qualité Bœuf Britannique : • Les animaux concernés sont âgés de plus de 8 mois. • Femelles : seules les génisses non gravides et âgées de moins de 36 mois sont incluses. • Mâles : tous les bœufs (mâles castrés) de moins de 36 mois sont éligibles.
Seuls les jeunes bovins entiers de moins de 16 mois sont éligibles sous réserve que les découpes primaires d’où sont issus les morceaux à griller, poêler ou rôtir, aient maturé 14 jours à compter de la date d’abattage et jusqu’à la mise à disposition au consommateur final.
Les découpes primaires d’où sont issus les morceaux à griller, poêler ou rôtir et provenant des bœufs et génisses âgés de moins de 30 mois, sont soumises à une maturation de 7 jours à compter de la date d’abattage et jusqu’à mise à disposition au consommateur final. Les découpes primaires d’où sont issus les morceaux à griller, poêler ou rôtir et provenant de bœufs et de génisses âgés de 30 à 36 mois sont soumises à une maturation de 14 jours ou à une technique d’attendrissement recommandée par AHDB Beef and Lamb (Guidance to Meat Quality) telle que la suspension pelvienne.

Les bovins font partie du décor des campagnes. La sélection du bétail remonte au XV ème siècle : à l’instar du fameux taureau Twopenny de Robert Bakewell, quelques bovins choisis sont à la base des premières souches dites de Teeswater ou Durham qui, elles-mêmes, sont à l’origine des races modernes telles que la Hereford.

La qualité de la viande est le fruit d’une parfaite combinaison de critères dont les principaux sont : • le type d’animal (rustique, précoce, docile et pas trop lourd), • la méthode d’élevage, • l’alimentation, • le soin porté au travail de la viande (découpe, réfrigération et maturation). Le bovin de boucherie est issu de croisements raisonnés qui permettent de produire une viande tendre et rouge dans un système basé sur l’alimentation à l’herbe.
L’élevage est souvent la seule activité agricole possible et, depuis plus de deux siècles, les éleveurs ont acquis de génération en génération un savoir faire incomparable. Le respect de l’animal est une composante essentielle de la qualité de l’élevage et reste un critère primordial du mode d’élevage traditionnel.
La méthode d’élevage privilégiée est le plein air intégral.
L’utilisation de races continentales comme la Limousine ou la Simmental en croisement terminal permet d’optimiser les qualités maternelles des vaches croisées allaitantes pour produire des animaux de boucherie de qualité.

Pour les burgers : Mélanger dans un saladier la viande, l’oignon, l’ail, le gingembre, le garam massala, la coriandre. Assaisonner à votre goût et laisser au frigidaire couvert pendant 20 minutes.
Pendant ce temps, faire la sauce à la mangue en mélangeant tous les ingrédients, couvrir et laisser à température ambiante.
Faire cuire les burgers à la plancha ou dans une poêle très chaude pendant 6 à 8 minutes de chaque côté.
Servir les burgers dans du pain Naan avec la sauce à la mangue.











Les bonnes traditions ont toujours du goût "Le Boeuf St George", à savourer en famille ou entre amis !

Retrouvez toutes les infos sur : www.ilovemeat.fr